• Enfant

    Mon enfant …

    Mon enfant, avant d’arriver, tu me demandais à ce que je t’aide à ne jamais oublier, à te rappeler d’où tu viens, à te raconter de belles histoires.  Mon enfant, peux-tu maintenant me rappeler d’où je viens, peux-tu, à ton tour me raconter de belles histoires? Mon enfant, dehors, c’est la tempête. Avide de pouvoir , d’oppression, d’argent, aveuglés par l’égo, nous détruisons notre Terre, notre mère.  Le pouvoir rend aveugle, le pouvoir rend sourd. Nous n’entendons pas, nous ne voyons pas. Ne nous en veux pas, pardonne nous. Dehors, c’est la tempête, le monde a perdu la raison, celle du coeur. La Nature a décidé de prendre en main…